7 étapes pour une bonne préparation physique

Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous n’allons pas chercher à vous convaincre de manière académique que chaque aspect de la préparation physique est essentiel. Vous devez certainement en avoir déjà conscience. Ni que chaque sportif, quel que soit son niveau suivra exactement chaque étape pour arriver à ses objectifs.

Après de nombreuses années d’expériences aux côtés de sportifs de tous niveaux, des débutants jusqu’au haut niveau, nous pouvons aujourd’hui vous parler en toute connaissance de cause des étapes communes à une bonne préparation physique. En clair, la meilleure préparation physique est celle qui sera bien pensée !

Après avoir accompagné un grand nombre de sportifs, athlètes comme sportifs débutants, dans différentes disciplines sportives, nous pouvons vous confier ces 7 façons de bien faire sa préparation physique.

Et vous allez voir qu’on est loin du « plus j’en fais, plus je serai performant ». Il n’est pas question de vous dire que cela se fera par miracle, mais ce n’est pas non plus en s’entrainant 20 heures par semaine ou en enchainant 3 heures par jour que vous ferez la meilleure préparation physique. Pour progresser, il faut s’entraîner, oui, mais en suivant un programme établi consciemment et qui prend en compte vos aptitudes, vos capacités et vos contraintes.

Une fois cela bien précisé, passons aux choses concrètes !

Un programme spécifique pour une bonne préparation physique

Vous voulez la meilleure préparation physique, d’accord, mais elle va devoir combiner votre forme physique actuelle et aussi l’activité, le sport que vous affectionnez. Un karateka, un rugbyman, un cycliste n’auront pas tous le même programme. On en convient donc, le premier pilier d’une préparation physique réussie repose sur la réalisation d’un programme spécifique.

Chaque activité sportive sollicite le corps de manière unique. Pour certains, il faudra accentuer le haut du corps, pour d’autres les articulations, pour d’autres encore l’explosivité. Chaque individu possède des besoins particuliers. Un programme générique ne suffit pas à répondre efficacement aux exigences spécifiques de chaque sportif ni de chaque discipline.

Dans un premier temps, il est essentiel de procéder à une évaluation minutieuse des mouvements inhérents à votre sport, des muscles sollicités, ainsi que des compétences requises ou recherchées. Et c’est en prenant en compte les forces et les faiblesses individuelles qu’un programme sur mesure peut être élaboré. Ainsi, vous maximisez votre préparation et vos performances et minimisez les risques de blessures.

Prendre en compte les exigences du calendrier dans son programme de préparation physique

Tout est question de timing. On peut le constater dans n’importe quel aspect de nos vies et dans la préparation physique, c’est d’autant plus le cas. La réussite d’un programme de préparation physique doit prendre en compte le quotidien, les impératifs professionnels, familiaux et sociaux. En d’autres termes, le temps que vous allez pouvoir accorder à cette préparation physique.

De même, les sportifs qui veulent performer grâce à une préparation physique optimale devront intégrer dans leur planning le calendrier sportif. On pense ici aux inter saisons, aux périodes hivernales pour les skieurs, aux temps où l’on pourra aller surfer pour les adeptes de ce sport. Bref, considérez scrupuleusement ces exigences du calendrier lors de l’élaboration d’un plan de préparation physique.

Là encore, nous avons vu beaucoup de sportifs établir des calendriers intenables ! Soyez pragmatique en prenant en compte le temps disponible chaque semaine. Soyez flexible, mais également discipliné dans le respect de votre programme. La régularité dans l’effort s’avère souvent plus bénéfique que des séances sporadiques et intensives.

Etablir une planification de qualité

Une planification de qualité constitue le socle d’une préparation physique impactante. Et ça va bien au-delà de la simple répartition des séances d’entraînement dans la semaine. Il s’agit de définir des cycles d’entraînement, des périodes de charge et de récupération, et d’ajuster le volume et l’intensité en fonction des objectifs à atteindre.

On ne vous encouragera que trop à prendre conseil auprès de professionnels de la préparation physique.

Une planification pour une bonne préparation physique se doit d’être évolutive. De s’adapter. De s’ajuster en fonction des progrès et des changements éventuels dans la vie quotidienne. C’est un peu comme quand vous lisez l’horoscope. Vous pouvez en tirer des vérités qui vous concernent mais réellement, vous savez que ce qui peut parler à 10 millions de personnes n’est pas nécessairement pour vous !

Développer les qualités physiques dans leur globalité

Oui, une préparation physique optimale comprend le travail de la force et de l’endurance. Mais elle ne se limite pas à ça. Elle doit englober un éventail de qualités physiques telles que la flexibilité, la coordination, l’équilibre et la vitesse… Si vous arrivez à développer de façon équilibré toutes ces qualités, c’est là que vous pourrez dire que votre préparation physique est vraiment la meilleure !

Par exemple, vous allez penser à intégrer des exercices variés dans votre programme, et si vous le souhaitez, vous mettrez l’accent sur les aspects spécifiques à votre sport. Une approche holistique, c’est-à-dire globale, favorise un développement et l’amélioration du tonus et de la motricité du corps. Vous améliorez ainsi votre polyvalence et votre résilience.

Une bonne préparation physique passe par la récupération

La récupération est souvent sous-estimée, mais c’est une composante essentielle d’une préparation physique efficace ! Le surmenage peut entraîner une diminution des performances, voire des blessures graves. Il est donc impératif d’accorder une attention particulière à la récupération.

Intégrez des séances de récupération active, comme le stretching, le yoga ou la méditation. Le sommeil de qualité et une alimentation adaptée sont tout aussi importants. La récupération doit faire partie intégrante de votre programme d’entraînement, ce n’est pas une option. Si vous voulez en savoir plus, nous avons dédié un article complet à la récupération.

Prévenir les blessures pour bien se préparer physiquement

Une bonne préparation physique doit comprendre aussi la prévention des blessures. Quand on se lance, on ne pense pas forcément aux blessures. Cependant, un sportif blessé ne peut pas atteindre son meilleur niveau. Alors vous intégrez des exercices de renforcement spécifiques, vous travaillez sur la technique vous restez attentif aux signaux d’alarme de votre corps.

Un suivi régulier avec des professionnels de santé, tels que des kinésithérapeutes ou des ostéopathes, peut contribuer à prévenir les blessures avant qu’elles ne deviennent graves. Tout est dans la prévention !

L’atout indéniable d’une bonne préparation physique : l'accompagnement mental

Bien se préparer physiquement ça passe par la tête. L’accompagnement mental est un facteur déterminant. Chez ATP, nous avons pu accompagner de nombreux sportif en préparation mentale. On peut vous le dire, ça fait toute la différence ! Développez des stratégies mentales, travaillez sur la concentration, la gestion du stress et la confiance en soi.

Dans les moments cruciaux comme les compétitions importantes, comme dans les moments de baisse de motivation, de remise en question, développer un esprit fort et résilient complète une préparation physique solide. Encore une fois, il est question d’équilibre indispensable pour atteindre des performances optimales.

Une bonne préparation physique va bien au-delà d’une simple série d’exercices enchainés de façons aléatoires. C’est un processus global qui comprend de nombreux aspects. En adoptant une approche équilibrée et personnalisée, chaque sportif peut maximiser son potentiel et atteindre ses objectifs sportifs.